12.29.2007

Découverte d'un des rituels les plus anciens au monde

Botswana, Tsodilo hills, Cooperative programme for Basarwa research:



Le Professeur Sheila Coulson, de l’Université d’Oslo, a découvert que les premiers rituels de l'homme ont commencé il y a 70.000 ans en Afrique, et non 40.000 ans en Europe, comme on le croyait jusqu'à présent.

Il s’agit du plus ancien témoignage connu de rituel. La découverte a eu lieu au Botswana, dans le désert du Kalahari, au sein des Tsodilo Hills, un groupe de collines s’étendant, en toutes directions, sur des centaines de kilomètres. 

Les Tsodilo Hills demeurent une place sacrée pour le peuple San, qui les appelle les «Montagnes des Dieux», et la «Roche qui murmure».

La découverte montre que les individus de cette zone se livraient à un rituel spécifique associé au python. Ce rituel se tenait dans une petite grotte, sur le côté nord des Tsodilo Hills. 


Lorsque Coulson et ses trois assistants étudiants entrèrent dans la grotte cet été, ils furent frappés de constater que la roche mystérieuse ressemblait à la tête d’un immense python. Sur les six mètres de long et deux de haut d’envergure du python, ils trouvèrent trois à quatre cents empreintes qui n’ont pu être faites que par les hommes. Le jeu de la lumière du Soleil sur les empreintes leur donne l’apparence d’une peau de serpent. La nuit, la lumière du feu procure l’impression d’un serpent en mouvement.


Sources:


Aucun commentaire: