4.25.2013

Stonehenge occupé 5000 années plus tôt qu'on ne le pensait

 MAJ 06/06/14
De récentes fouilles ont révélé que la zone de Stonehenge était occupée 3000 avant sa construction.
La fouille archéologique, à environ 1.5km des pierres, a révélé que des gens étaient installés là en 7500 avant JC.

Des traces d'occupation humaines 3000 ans avant la constructione de Stonehenge...

Les résultats, révélés par des bénévoles et un petit budget, sont de 5000 ans plus tôt qu'on ne le pensait précédemment.

Le Dr Josh Pollard, de l'Université de Southampton, a déclaré que l'équipe avait "trouvé la communauté qui a mis en place le premier monument à Stonehenge".


La "tâche aveugle" archéologique.

Le projet à petite échelle a été menée par l'archéologue David Jacques, de l'Université ouverte.

Il a d'abord repéré le site d'Amesbury sur des photographies aériennes, en tant qu'étudiant. Les photographies, provenant d'une archive de l'Université de Cambridge, ont montré un site connu, le camp de Vespasien, à seulement 1.5km de Stonehenge.

Il était supposé avoir été complètement aménagé au 18ème siècle, mais M. Jacques a réalisé que ce n'était pas le cas et à décidé d'enquêter: "Le paysage tout entier est plein de monuments préhistoriques et cette découverte est extraordinaire dans le sens où elle était, depuis tout ce temps, une tache aveugle archéologique. Mais en 1999, un groupe d'amis étudiants et moi-même avons commencé à fouiller ce domaine d'Amesbury."

La première photographie aérienne de Stonehenge prise en 1906.

Le site, qui contient une source naturelle, est la source d'eau douce la plus proche de Stonehenge.

Et M. Jacques, en supposant qu'elle a pu servir d'approvisionnement en eau, a estimé qu'il pourrait y avoir un ancien site archéologie attendant d'être découvert.

"Mon idée était que là où l'on trouve des animaux sauvages, on a tendance à trouver des gens, probablement des groupes de chasseurs cueilleurs chasseurs." Et il avait raison.

Au cours des sept dernières années, le site a révélé les plus anciennes installations semi-permanente dans la zone de Stonehenge, de 7.500 à 4.700 avant JC.

Et la datation au carbone des matériaux trouvés sur le site montre que des gens étaient là au cours de chaque millénaire: «Ici, nous sommes dans un petit coin en bas d'une colline où coule une rivière ,et il y a eu probablement plus de gens qui y sont venus au cours de la période mésolithique qu'au cours des période suivantes», at-il dit.


La partie visible de l'iceberg.

Bien que ce soit un projet au financement limité, il suscite déjà l'intérêt d'autres archéologues de premier plan.

Le professeur Peter Rowley-Conwy, de l'Université de Durham, a ainsi déclaré: "Le site a le potentiel pour devenir l'un des sites mésolithiques les plus importants en Europe du nord-ouest."

Et le Dr Pollard, du projet Stonehenge Riverside, a déclaré "que la probabilité de démontrer qu'il y avait des visites répétées dans cette zone du 9e au 5e millénaire avant J.-C." était significative. "Je pense qu'il a trouvé la partie visible de l'iceberg en termes d'activité Mésolithique en se concentrant sur l'Avon, qui est aujourd'hui Amesbury", a-t-il dit.


Source:

Derniers articles sur Stonehenge:

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP