7.10.2017

Une tour de crânes découverte au Mexique éclaire la civilisation Aztèque sous un jour différent

La découverte d'une tour de crânes humains dans la ville de Mexico remet en cause les lectures traditionnelles de l'histoire aztèque.

Ce sont plus de 675 crânes d'hommes,de femmes et d'enfants qui ont été mis au jour par les archéologues après un an et demi d'investigation.

Une tour de crânes découverte au Mexique éclaire la civillisation Aztèque sous un jour différent
 Skulls found at the site included women and children, perplexing archaeologists REUTERS/Henry Romero

On pense que la structure faisait partie du Grand Tzompantli (Huey Tzompantli), une structure de poteaux en bois sur lesquels étaient empalés les crânes humains, qui semble avoir été remarqué par les conquistadores espagnols lorsqu'ils ont colonisé le Mexique. Leurs écrits mentionnent en effet une tour de crânes.

Andres de Tapia, un soldat espagnol qui combattit aux côtés de Cortès lors de la conquête du Mexique en 1521, a presque certainement noté la structure, selon l'archéologue Raul Barrera. De Tapia écrit qu'il y avait des milliers de crânes, et les chercheurs pensent qu'ils vont en trouver d'autres avec l'avancée des fouilles.

Cependant, jusqu'à présent ils ont toujours cru que les crânes étaient ceux de guerriers tués lors de combats inter-tribaux, avant l'arrivée des espagnols.


La découverte de crânes de femmes et d'enfants rendent les archéologues perplexes.


"Nous nous attendions seulement à des hommes, de jeunes hommes comme devaient l'être les guerriers (...)" mais pas à des femmes et des enfants, rapporte Rodrigo Bolanos, Anthropologue biologiste impliqué dans la découverte, "il s'agit de quelque chose dont nous n'avons aucune donnée, cela est vraiment nouveau, une première dans un Huey Tzompantli".

Une tour de crânes découverte au Mexique éclaire la civillisation Aztèque sous un jour différent

La structure se trouve près du Templo Mayor, l'un des principaux temples aztèques dans leur capitale Tenochtitlan, devenue plus tard la ville de Mexico. Le Templo Mayor était utilisé pour des sacrifices humains dans le cadre de l'ancienne religion mésoaméricaine.

Cette découverte est la deuxième plus importante dans la ville de Mexico en l'espace de quelques mois; en janvier, un terrain de jeu de balle aztèque avait été trouvé à proximité d'un hôtel. 32 os du cou y avaient été aussi trouvés, probablement ceux des joueurs sacrifiés.

 Merci à Audric pour l'info !
Source:

Articles liés aux découvertes faites sur les aztèques dans la ville de Mexico:

Aucun commentaire: