5.23.2010

Taposiris Magna abriterait-elle le tombeau de Cléopâtre ?

Une massive statue sans tête, d'un roi grec, a été retrouvé dans les ruines d'un ancien temple égyptien; les archéologues y voient la preuve que la structure pourrait être le lieu de sépulture de Marc Antoine et Cléopâtre.

Depuis les cinq dernières années, les archéologues fouillent autour du temple de Taposiris Magna à 45km à l'ouest de la ville portuaire d'Alexandrie, dans l'espoir de trouver la tombe du couple.

La découverte de la statue de granit noir, qui environ 1,8 m sans sa tête, est considéré comme étant celle du roi Ptolémée IV, car un cartouche sculpté ,de la même pierre, et portant son nom a été trouvé près de la base de la figure. Ptolémée IV était l'un des nombreux rois grecs qui ont gouverné l'Egypte pendant la période ptolémaïque (332 à 30 avant JC).
En plus de la statue sans tête, l'équipe de fouille égypto-dominicaine  a trouvé une inscription, écrite en grec et en hiéroglyphes, dans les dépôts de fondation de l'un des coins du temple. 
L'écrit dit que Ptolémée IV, qui a régné de 221 à 205  avant JC,  a dirigé le temple. Auparavant, les experts pensaient que le temple avait été construit durant le règne de Ptolémée II, qui régna de 282 à 246 avant JC.
Lors des dernières fouilles, l'équipe archéologique a également découvert une rangée de supports, d'environ 2 mètres de haut, pour des sphinx devant l'entrée nord du temple, où la statue de granit a été trouvée. Martinez et ses collègues pensent donc que l'entrée Nord était  la porte principale du bâtiment, et non la porte Est comme on l'a d'abord cru.
La reine et son amant, le général romain Marc-Antoine, se suicidèrent après leur défaite en 30 avant JC contre Octave, qui devint peu après le premier empereur de Rome, Auguste César.

La statue qui vient d'être retrouvée, avec deux statues de la déesse égyptienne Isis ainsi que les ruines du temple principal sont autant d'éléments reliant Taposiris Magna aux souverains ptolémaïques, et donc peut-être, au tombeau de Cléopâtre.

Les archéologues connaissent Taposiris Magna depuis longtemps, avec les premières fouilles qui ont commencé dans le temple sous Napoléon Bonaparte en 1801.
Jusqu'à tout récemment, de nombreux experts pensaient que Taposiris était un temple inachevé, car il n'a pas inscriptions et porte peu d'éléments de structures internes.  
Les archéologues connaissaient l'existence d'un grand cimetière  en dehors du temple ainsi qu'une tour qui a pu avoir été un phare, mais guère plus.

Cependant les récentes fouilles ont donné une vision beaucoup plus "active" du temple et il s'agissait  certainement d'un site important à l'époque de Cléopâtre.
Jusqu'à présent, le cimetière du temple a révélé au moins 12 momies, 500 squelettes, et 20 tombes.  
"Les corps ont été enterrés en face du temple, ce qui pourrait signifier  que le bâtiment abritait le tombeau d'un personnage important" explique Martinez.
A l'intérieur du temple, l'équipe a trouvé une place pour un bassin sacré, des chambres susceptible d'avoir été utilisées pour la momification, et des chapelles dédiées aux dieux Osiris et Isis. Ces deux figures étaient mari et femme dans la mythologie égyptienne, un fait qui aurait pu inspirer le couple pour choisir le temple comme lieu de sépulture.
 
«Cléopâtre pourrait représenter Isis et Marc Antoine pourrait être Osiris", a déclaré Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil suprême égyptien des antiquités (SCA) qui supervise les fouilles.

En 2008 l'équipe a découvert un buste d'albâtre de Cléopâtre, des pièces de monnaie à son effigie, et une statue de bronze de la déesse grecque Aphrodite, parmi d'autres objets. "Après les fouilles, nous avons découvert ce qui appartenait à ce temple, à ce vaste complexe, ce qui prouve que c'était vraiment l'un des temples les plus sacrés à Alexandrie" au cours de la période ptolémaïque, ajoute l'archéologue et directrice des fouilles Kathleen Martinez. "Aussi, à cause de la solennité de ce temple, et il était sacré à l'époque, je crois qu'il aurait pu être le tombeau de Cléopâtre".


Hawass a ajouté que Taposiris Magna est un site cohérent pour les tombes d'Antoine et Cléopâtre, car le couple légendaire aurait voulu être sûr que les conquérants romains ne puissent trouver et profaner leurs tombes.
Marc-Antoine soupçonnait qu'Octave aurait paradé autour de Rome avec leur cadavre pour montrer sa puissance militaire. Le couple aurait donc choisi d'être enterré dans un endroit sacré, mais  secret,  en dehors du quartier royal d'Alexandrie.

Il y a environ un an, le conseil suprême égyptien des antiquités (SCA) autorisait Martinez à utiliser un radar pénétrant le sol à l'intérieur de Taposiris Magna.


Les résultats montrent une série de tunnels et de pas moins de huit chambres souterraines qui sont encore à l'étude.

"C'est l'endroit parfait pour cacher leurs tombes", selon  Zahi Hawass.

Source:


Liens sur Taposiris Magna:

1 commentaire:

Alcidejet a dit…

"C'est l'endroit parfait pour cacher leurs tombes", selon Zahi Hawass.

S'il le dit, c'est qu'il faut chercher ailleurs ? ;-)