1.10.2015

Quand les plantes étaient utilisées avant l'agriculture

Sur le site préhistorique d'Al Khiday, situé le long du Nil au Soudan, les archéologues ont découvert les preuves montrant que les habitants préhistoriques du lieu consommaient des quantités significatives de plantes pour leurs qualités nutritionnelles mais aussi médicinales.

Une des tombes du Méroïtique Tardif fouillées dans le cimetière, celle d'un jeune homme. Photo: Donatella Usai/Centro Studi Sudanesi and Sub-Sahariani (CSSeS)

L'équipe a analysé les composés chimiques d'échantillons et des microfossiles de la plaque dentaire calcifiée de dents humaines de 14 individus provenant de sépultures du site.
Ces tombes couvrent trois périodes différentes: le pré-Mésolithique, le Néolithique et le Méroïtique Tardif.
Les chercheurs ont pu déterminer que ces hommes avaient ingéré une plante spécifique, le souchet pourpre (Cyperus rotundus), pendant au moins 7000 ans, soit sur des périodes pré-agricoles et agricoles.

Largement considérée de nos jours comme une mauvaise herbe, le souchet pourpre était apparemment une denrée de base importante pour cette population préhistorique.

"En extrayant la substance de ces échantillons d'ancien tartre dentaire, nous avons trouvé que, plutôt qu'être un nuisible, le souchet pourpre était un aliment et probablement que ses vertus médicinales étaient connues" estime l'auteur qui a dirigé l'étude, Karen Hardy, "nous avons aussi découvert que ces gens mangeaient d'autres plantes, et nous avons trouvé des traces de fumée, de cuisine et des fibres végétales mâchées pour préparer les matières premières. Ces petits détails biographiques s'ajoutent aux éléments de plus en plus nombreux prouvant que les hommes préhistoriques avaient une compréhension détaillée des plantes bien avant le développement de l'agriculture".

Le souchet pourpre

Cette découverte donne un aperçu sur la connaissance que les hommes préhistoriques avaient sur l'écologie et sur les propriétés thérapeutiques potentielles des plantes.

En plus des bénéfices nutritionnels du souchet pourpre, il inhibe un type spécifique de Streptococcus ce qui contribue à abaisser le niveau des cavités dentaires. Cela explique pourquoi les dents des squelettes mis au jour sur le site ont peu de cavités.

Relecture par Marion Juglin
Source:

Derniers articles sur le Soudan:

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est pour cela qu'on préfère parler de "cueilleurs - chasseurs" plutôt que "chasseurs cueilleurs"
Audric.

Jann Lassalle a dit…

Bonjour Audric,

Effectivement, lorsque l'on évoque les chasseurs-cueilleurs, on a tendance à penser qu'ils vivaient de la chasse et que la cueillette était un appoint... Et si cela avait été le contraire ?
Les études à venir devraient pouvoir apporter plus d'éclairage sur ce point...

Anonyme a dit…

Si ma mémoire est bonne, j'emprunte ce concept à Clottes.

Audric.