5.08.2016

Une cité Maya aurait été découverte par un jeune québecois à partir de sa théorie des constellations

Mise à jour 20/05/16
William Gadoury, un adolescent québecois aurait découvert une nouvelle cité Maya dans le Yucatan.

Partant de l'hypothèse que les villes mayas se positionnaient en fonction des constellations, il a analysé 22 d'entre elles (décrites dans le Codex Tro-Cortesianus ou Codex de Madrid) et a pu y faire correspondre 117 cités mayas.

William Gadoury, auteur de la théorie et de la découverte. Photo Le Journal de Montréal, Martin Chevalier

C'est en étudiant une 23ème constellation de trois étoiles qu'il s'est aperçu que seulement deux villes mayas correspondaient.

Gadoury a donc analysé des images satellites pour déterminer la position d'une 118ème cité maya: K’ÀAK’ CHI’ ("Bouche de feu"). Le Dr Armand Larocque, géographe à l'université de Brunswick et spécialiste en télédétection a pu confirmer que l'on distinguait une pyramide et une trentaine de bâtiments: "l’utilisation d’images satellites, ainsi que l’apport du traitement d’images numériques ont permis de faire ressortir ces structures et de confirmer leur possible existence".


Structure identifiée par le Le Dr Armand Larocque


Il reste maintenant à aller voir sur place pour confirmer cette découverte. Sa théorie, si elle est confirmée, pourrait en outre apporter un éclairage nouveau sur la civilisation Maya.

Merci à Audric pour cette info !
Source:

Mise à jour du 20/05/16: voici une actualisation des articles au sujet de cette affaire dans l'ordre Chronologique

Derniers articles sur les Mayas:

5 commentaires:

paul kearney a dit…

Milles foi bravos et honte au archéologues qui depuis des années se demandait pourquoi les Maya s'installait un peu partout sur le territoire loin des ressources .La preuve que les archéologue amateur on leur importance.

Anonyme a dit…

Cette annonce est bien sur très excitante, mais le peu de preuves sur la découverte et le peu de relais dans des articles scientifiques laisse perplexe.

Une bonne méthode pour en savoir plus sur cet hypothétique site serait d'utiliser la technologie LiDAR, comme cela avait été fait avec la découverte d'une citadelle maya relayé sur votre site il y a quelques temps.

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.fr/2015/06/les-archeologues-decouvrent-une.html

Mexique Ancien a dit…

Paul Kearney, au lieu de s'en prendre gratuitement et agressivement aux archéologues, encore eût-il fallu que le Journal de Montréal leur parle pour avoir leur opinion sur le sujet. Lisez les interventions de David Stuart ou d'Éric Taladoire: http://www.lefigaro.fr/culture/2016/05/11/03004-20160511ARTFIG00180-un-expert-dement-la-decouverte-d-une-cite-maya-par-un-jeune-quebecois.php, au lieu de porter des jugements hâtifs sur les archéologues.
Ou devenez archéologue et allez passer dix ou quinze ans de votre vie à préparer et à faire de l'exploration de terrain comme Ivan Sprájc! Et surtout, prenez des cours d'orthographe !


À bon entendeur !

Mexique Ancien a dit…

Cher collègue carnetier, je vous invite à faire le tour du web avant de publier ce genre d'information. En ce qui nous concerne, nous avons pris trois jours pour parler aux archéologues et aux mayistes pour rédiger le billet suivant: http://mexiqueancien.blogspot.com/2016/05/sur-la-viralisation-et-le-canular-dune.html .

Merci de nous suivre et de nous relayer en tout cas !

Il nous est arrivé aussi de tomber dans le panneau, soyez-en sûr !

Anonyme a dit…

Les Mayas auraient ils un plan d'occupation des sols programmé sur plusieurs millénaires? (plusieurs siècles et voir plus séparent la construction des centres urbains en Meso-Amerique).
Paul Keaney la question n'est pas le professionnalisme des chercheurs mais leur sérieux et leur capacité de réflexion.
Bref vous reprendrez bien une lampée de buzz?