8.02.2020

Ces trésors archéologiques découverts par les résidents du Royaume-Uni pendant le confinement

Au Royaume-Uni, des particuliers ont découvert de nombreux artéfacts archéologiques alors qu'ils s'occupaient de leur jardin pendant le confinement.

Les découvertes répertoriées par le Portable Antiquities Scheme (PAS) du British Museum, qui vise «à encourager l'enregistrement d'objets archéologiques trouvés par des membres du public en Angleterre et au Pays de Galles», comprennent une pointe de flèche néolithique, une pièce de monnaie médiévale en argent et des fragments de poterie romaine.

Les trésors archéologiques découverts par les résidents du Royaume-Uni pendant le confinement
Cette paire de crochets de ceinture ou de sangle post-médiévale en forme de serpent a été trouvée dans le Herefordshire. Photo: British Museum's Portable Antiquities Scheme

"Avec autant de personnes qui passent tellement plus de temps dans leur jardin, il y a eu des découvertes vraiment intéressantes," rapporte l'agent de liaison Peter Reavill, "J'ai vu des pipes à tabac, des morceaux de poterie et même des outils préhistoriques en silex trouvés dans des jardins."

Ainsi, un individu de Chithurst, dans le West Sussex, a trouvé une pointe de flèche néolithique dans son jardin. Dans le Herefordshire, pendant ce temps, un habitant a découvert un crochet de ceinture en forme de serpent datant de la période post-médiévale. Un autre a repéré un anneau médiéval tardif au sommet d'une taupinière. À Stoke-on-Trent, dans le Staffordshire, une personne creusant sous sa pelouse a mis au jour une pièce d'argent frappée sous le règne d'Édouard III. Une autre pièce médiévale date de 1430 ou 1431 et portant la ressemblance d'Henri VI a été trouvée à Fareham, Hampshire, dans un jardin.


Un rocher de grès portant une écriture oghamique a été découvert à Coventry. 


L'ancien alphabet ogham apparaît sur des monuments en pierre à travers le Royaume-Uni et a été utilisé pour écrire des inscriptions en archaïque, en vieil irlandais, en vieux gallois, en pictes et en latin. Les chercheurs attendent actuellement une traduction du texte, qui remonterait au IVe siècle après JC.
Auparavant, la zone dans laquelle la pierre a été déterrée a produit peu d'artéfacts du début du moyen âge. Les exemples d'écriture ogham sont relativement rares; à ce jour, une vingtaine ont été découverts au Royaume-Uni.

 Une pointe de flèche néolithique trouvée dans un jardin à Chithurst, West Sussex (Photo: Surrey County Council / British Museum's Portable Antiquities Scheme)

 Inscriptions ogham sur une pierre en grès. (Photo: British Museum's Portable Antiquities Scheme)

Pièce de monnaie datant du règne d'Henry VI. (Photo: British Museum's Portable Antiquities Scheme)

Fragments d'une poterie médiévale. (Photo: British Museum's Portable Antiquities Scheme)

Ailleurs, un autre résident du Royaume-Uni, près de Bradford, dans le West Yorkshire, est tombé sur une meule néolithique ou de l'âge du bronze, utilisé pour moudre le grain, l'outil se compose de deux pierres circulaires.

Huit fragments de poterie romaine ont aussi été découverts à Wymeswold, dans le Leicestershire, selon le Guardian

Les trésors archéologiques découverts par les résidents du Royaume-Uni pendant le confinement
Une meule en pierre utilisée pour le moudre le grain. (Photo: British Museum's Portable Antiquities Scheme)

"Au cours de la période de confinement total, un certain nombre de découvertes ont été faites dans les jardins car les gens étaient sans travail ou ne pouvaient sortir autant que d'habitude," dit Michael Lewis, responsable des antiquités transportables et des trésors au British Museum, "Les découvreurs peuvent hésiter à montrer aux agents de liaison les trouvailles de leur jardin, mais nous sommes impatients de voir ce que le public met au jour. Souvent, les gens ne réalisent pas l’importance archéologique de ce qu’ils trouvent."


Source:
Derniers article sur la Grande-Bretagne:

Aucun commentaire: