1.01.2009

L'étude de dents préhistoriques repousse encore l'apparition de l'agriculture...

MAJ 23/02/17
L'amidon des grains conservés sur des dents humaines montrent que les anciens Péruviens mangeaient très variés y compris des courges, des haricots, des arachides et des fruits du pacay, arbres qui étaient alors cultivés.


L'étude de dents préhistoriques repousse encore l'apparition de l'agriculture...
Exemples de coques d'arachide fossilisées, graines de coton et graines de courge trouvées sur des sites péruviens.


Cette constatation faite par Dolores Piperno (scientifique du Smithsonian Tropical Research Institute et du National Museum of Natural History) et Tom Dillehay (professeur d'archéologie à l'Université Vanderbilt), remonte la date de la première consommation humaine de haricots et de pacay de plus de 2000 ans et montre que les gens du Nouveau Monde ont été agriculteurs plus tôt qu'on ne le croyait.

Dans la vallée Ñanchoc dans le nord du Pérou, Dillehay et ses collègues ont découvertes des dents humaines dans les foyers de structures rotondes.
Un os humain, des restes de plantes et de charbon de bois étaient étroitement associés avec ces dents; la datation les situe entre 6000 à 8000 ans.

Piperno a examiné ces 39 dents provenant probablement de six à huit personnes. “Nous avons trouvé l'amidon de céréales sur la plupart des dents.” dit-il, "Environ un tiers des dents contiennent un grand nombre de grains d'amidon ".

Pour identifier les grains d'amidon, Piperno a comparé les particules d'une dent avec son équivalente moderne. Les parties de plantes qui, souvent, ne sont pas évidents en tant que vestiges archéologiques, tels que la chair de la courge fruits et les noix d'arachides, produisent cependant des grains d'amidon identifiable.

L'amidon de courge trouvé sur les dents confirme que les anciennes populations mangeaient ces plantes et ne les utilisaient par à des fins non alimentaires, tels que pour la fabrication de conteneurs ou des flotteurs à filet.

La question de savoir si certaines des premières plantes cultivées, telles que les courges, l'ont été en tant qu'articles alimentaires fut longuement débattue entre les chercheurs sur l'ancienne agriculture.

La confirmation que les aliments ont été cuits était également visible sur certains grains d'amidon. «Nous avons chauffé les haricots dans le laboratoire afin de voir à quoi ressemblent les grains d'amidon lorsqu'ils sont cuit et nous les avons reconnus sur les échantillons provenant des dents», a déclaré Piperno.

Source:

Liens:

1 commentaire:

sticker a dit…

I will pass on your article introduced to my other friends, because really good!
wholesale jewelry