2.25.2011

De nouvelles découvertes apportent un nouvel éclairage sur les origines des pierres bleues de Stonehenge

 MAJ 06/06/14
Le débat en cours concernant la source des célèbres pierres bleues, constituant le cercle intérieur en forme de fer à cheval de Stonehenge, a pris une autre tournure après la divulgation de nouveaux résultats par le Musée National du Pays de Galles (Amgueddfa Cymru) .

Au premier plan : deux pierres bleues dressées flanquant l'entrée.



Un type de pierre bleue, la dolérite dite tachetée, a été "tracée" de façon convaincante dans la zone de Mynydd Preseli au Nord du Pembrokeshire dans les années 1920; mais les origines de la plupart des autres sont restées un mystère.

Aujourd'hui, des géologues du musée de Cardiff pensent avoir identifié la source de l'un des types de rhyolites.

Une équipe dirigée par le Dr Bevins Richard a utilisé des "techniques pétrographiques standard" et des "ablations au laser couplées à la spectrométrie de masse" sur des échantillons provenant de Stonehenge et de Pembrokeshire.


Leurs conclusions, qui impliquent l'application de la chimie zircon comme nouvel outil pour "tracer la provenance de rhyolites lithiques", pointent une source, pour les pierres, dans une zone située au nord de Mynydd Preseli, dans les environs de Pont Saeson.


Les résultats donnent également quelques indices à propos du comment et pourquoi les pierres ont été transportées vers la région de Stonehenge.

"On a fait valoir que les hommes ont transporté les dolérites repérées sur les hauteurs de Mynydd Preseli vers la côte à Milford Haven, puis sur des radeaux de la Manche vers Bristol,  et enfin de la rivière Avon jusqu'à la région de Stonehenge", a expliqué le Dr Bevins. "Toutefois, les résultats de nos recherche mettent en doute cette supposition, car il est peu probable qu'ils aient pu transporter les pierres de Pont Saeson sur une route ascendante vers Mynydd Preseli puis jusqu'à Milford Haven."


Le Docteur Bevins, qui a admis que d'essayer de faire correspondre des pierres du célèbre site avec des roches du Pembrokeshire était "comme chercher une aiguille dans une botte de foin", a déclaré qu'une autre voie doit maintenant être pris en considération pour leur transport de Pembrokeshire à la plaine de Salisbury.


Les résultats peuvent également jeter quelque lumière nouvelle sur la croyance tenue par certains archéologues comme quoi les pierres ont été transportées par les actions des inlandsis au cours de la dernière glaciation.


Mike Parker Pearson, chercheur à Stonehenge et professeur d'archéologie à l'Université de Sheffield, pense que les résultats sont «une découverte extrêmement importante» et qu'elle devrait fasciner les amateurs de Stonehenge.

"Cela nous oblige à repenser l'itinéraire emprunté par les pierres bleues de Stonehenge et ouvre la possibilité de trouver beaucoup de carrières d'où elles peuvent provenir. C'est un pas de plus pour nous permettre de comprendre pourquoi ces pierres mystérieuses étaient si particulières à la population de l'époque néolithique. "

Le Dr Bevins et son équipe sont maintenant à la recherche de la source d'autres roches de Stonehenge.


Source:
  • Culture24: "New discovery throws further light on the origins of famous bluestones of Stonehenge"

Autres articles à propos de Stonehenge:

Aucun commentaire: