7.22.2011

Mur d'Hadrien: des camps de refugiés mis au jour

Une équipe archéologique a trouvé des centaines de bâtiments inhabituels susceptibles d'avoir abrité ceux qui étaient considérés comme des traîtres par les tribus de ce qui est maintenant l'Ecosse.

Le Mur d'Hadrien dans le Northumberland. Ce sont des fouilles non loin de là qui ont conduit aux découvertes. Photographie: Oliver Benn / Getty Images

D'importantes fouilles à proximité du Mur d'Hadrien ont révélé les traces de ce qui pourrait être un camp de réfugiés; il aurait logé ceux qui fuyaient vers le Sud au IIIe siècle après JC.

Les archéologues ont d'abord été intrigués en exhumant les fondations de structures temporaires, construites sur ​​le site d'un ancien fort, dans le périmètre de l'ancienne forteresse romaine de Vindolanda .

Aperçu de Vindolanda

D'après le directeur de fouilles du site, le Dr Andrew Birley, "Ces bâtiments sont très inhabituels et il semble qu'il y en avait plusieurs centaines. Des événements à grande échelles ont clairement eu lieu sur ce site pour aboutir à ce genre de construction.."

Les données concernant la garnison de la «zone blanche» entre Hexham et Haltwhistle dans le Northumberland ne laissent pas penser que les renforts de troupes romaines avaient besoin d'autant d'espace pour leur force d'invasion rassemblée le long du mur.

Les cabanes ont de plus une forme familière rappelant les vici (gros bourgs) pour les civils des colonies romaines basés à proximité des bases militaires (mais jamais utilisés par les troupes elles-mêmes).

"Les soldats romains ne construisaient pas de rotondes, mais de grands baraquements rectangulaires", explique Birley, qui a déjà travaillé à Vindolanda et mis au jour beaucoup de bâtiments militaires romains. "C'est unique de trouver de telles structures à l'intérieur d'un fort romain. Elles sont simples et sont tout à fait le genre de logement que l'on peut s'attendre à trouver au nord du Mur d'Hadrien en cette période, dans les colonies des petites communautés agricoles Il est très possible que ce que nous avons ici ait été fourni par l'armée romaine pour ces agriculteurs: il s'agirait d'un refuge temporaire pour les populations les plus vulnérables au nord du mur"

Ces gens peuvent avoir aidé à nourrir l'armée et ont du faire du commerce avec les soldats; ils ont donc été considérés comme des traîtres et collaborateurs aux yeux des tribus rebelles du nord - dans ce qui est maintenant l'Ecosse 

Les réfugiés ont dû franchir le mur, construit entre 122 et 128 après J.-C., pour échapper aux persécutions voire exécutions.

Source:

A voir:

1 commentaires:

Anonyme 11:00 AM  

Pour commancer je m'excuse pour mon francais(je suis d'origine etranger)
UN GRAND MERCI pour votre site que j'appreci a 100% voir plus, tout site confondu.Car l'histoire né pas une passion mé presque une religion.Merci encore je viens une a deux fois par semaine.Et bien sur je vous fait de la pub au amoureux de NOTRE HISTOIRE cordialment

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP