9.27.2011

Fouilles sur les iles britanniques pour comprendre l'origine de la période néolithique


Les archéologues de l'Université de Liverpool sont entrain d'étudier trois groupes d'îles autour de la Grande-Bretagne afin de mieux comprendre pourquoi, vers 4000 avant JC, les hommes ont modifié leurs habitudes de vie en passant de chasseurs/cueilleurs à agriculteurs.



Certains spécialistes pensent que ce changement s'est produit en raison de colons venus du continent vers la Grande-Bretagne, apportant l'agriculture et la poterie avec eux, mais d'autres soutiennent que la population indigène de la Grande-Bretagne a adopté ce nouveau style de vie de manière progressive.


Une sédentarisation indigène ou importée ?

Afin de jeter un nouvel éclairage sur le débat, les archéologues, en collaboration avec l'Université de Southampton, sont entrain de fouiller trois groupes d'îles et vont produire des modèles océanographiques pour comprendre comment l'on pouvait naviguer dans cette cette zone en 4000 avant JC.

La finalité de l'étude est de répondre aux questions importantes concernant le processus et le calendrier de transition d'une société qui chassait les animaux sauvages à une société qui cultivait la terre.

De récentes découvertes archéologiques laissaient suggérer que la colonisation provenant du continent pourrait être une explication possible à ce changement d'habitudes de vie.
Il a été supposé que les premiers colons furent susceptibles d'être arrivés en voyageant à travers les voies maritimes occidentales. Cependant, il y a eu très peu de fouilles sur les îles autour de cette voie maritime pour prouver cette théorie. Les recherches antérieures ont eu tendance à se concentrer sur le continent plutôt que sur les voies maritimes.


Les fouilles des îles devraient apporter des éléments de réponse.

Le Dr Duncan Garrow, de la School of Archaeology, Classics and Egyptology de l'Université de Liverpool, explique ainsi: "Néolithique est un terme utilisé pour la période de notre passé où le passage de la chasse des animaux sauvages et de la cueillette des plantes pour un mode de vie agricole s'est produit. Ce changement a eu lieu à différents moments dans le monde entier, en commençant près de 10.000 avant JC au Moyen-Orient et autour de 4000 avant JC en Grande-Bretagne. Comment ce processus s'est déroulé, cependant, est encore très débattu. Les découvertes archéologiques (tels que les os de bétail de ferme à partir du 5e millénaire avant J.-C. et les poteries européennes) ainsi que les progrès dans les techniques de datation au radiocarbone ont donné une nouvelle vie à la théorie selon laquelle les colons européens se sont installés en Grande-Bretagne et ont amené les pratiques agricoles avec eux. 
Pour comprendre comment cela aurait pu être possible, cependant, nous devons détourner notre attention de la partie continentale et nous tourner vers les mers, plus précisément, les îles autour de la Grande-Bretagne."

Les fouilles sont effectuées sur les iles de la Manche (Channel Islands), l'île de Scilly et dans les Hébrides extérieures.
 L'équipe construit également une base de données des sites occupés au 5ème et 4ème siècle avant JC.  dans et autour de chaque groupe d'îles; elle va aussi commencer un programme de datation au radiocarbone pour comprendre la chronologie de l'activité dans les voies maritimes occidentales.

Le travail océanographique vise à explorer le contexte environnemental dans lequel cette transition a eu lieu et comment les activités maritimes ont influé sur les modes de vie des gens.
Les données environnementales devraient également être précieuses pour les océanographes et les géographes dans l'étude du changement de la mer au fil des siècles.


Source:

Dernier article sur l'Angleterre:

Dernier article sur le Néolithique: 

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP