11.29.2011

Otzi est-il mort d'une blessure à l'oeil ?


Une incision nette dans son oeil droit: ceci aurait pu contribuer à la disparition rapide d'Ötzi, le célèbre Homme des glaces mort dans les Alpes italiennes il y a plus de 5000 ans.


Vingt ans après que deux randonneurs aient trébuché sur la momie Ötzi suite à la fonte des glaciers, de nouvelles analyses ont révélé qu'une profonde entaille a vraisemblablement entraîné un saignement abondant dans son oeil.

Dans les conditions où il a été trouvé, dans le froid à haute altitude, il est difficile de se remettre de ce genre de blessure.


De la thèse officielle à l'explication de Recheis

La thèse officielle soutien qu'une flèche dans son épaule gauche a été la cause du décès d'Ötzi. Mais la nouvelle étude soulève la possibilité, pour certains du moins, qu'il serait tombé après avoir été touché par une flèche.
Et, à plus de 3000 mètres d'altitude, sa chute a pu empirer sa situation. "Peut-être qu'il est tombé ou peut-être s'est-il battu là-haut, personne ne sait", a déclaré Wolfgang Recheis, physicien dans le département de radiologie à l'Université d'Innsbruck en Autriche. "Avec cette coupure, seul, à 3250 mètres, cela aurait été une blessure mortelle à cette altitude. Saigner autant en fin de journée quand il faisait froid là-haut, cela pouvait être vraiment dangereux."

Depuis sa découverte en 1991, Ötzi a été mesuré, photographié, radiographié, scanné et a suscité bon nombre de spéculations. Le site Iceman Photoscan permet à quiconque d'examiner chaque centimètre carré du corps, qui appartenait à un vieil homme de 45ans, 1.59m, 40Kg.

Il y a dix ans, les chercheurs ont trouvé une pointe de flèche en silex dans l'épaule gauche d'Ötzi où il y avait un trou de 2 centimètres de large.
Ils en ont conclu que la flèche avait percé une artère majeure, le tuant en quelque minutes.
Lors d'une conférence en Septembre, les experts ont réaffirmé cette supposition.

Mais dans l'une des dernières études, Recheis a utilisé la toute dernière technologie en matière de tomodensitométrie (CT-scan) pour examiner de plus près l'œil droit d'Ötzi.
Les examens antérieurs avaient montré une fissure dans le crâne à cet endroit. Les nouveaux travaux ont révélé une incision profonde dans cette même zone.

Les scanographies ont aussi révélé des cristaux de fer autour de l'œil droit et du front, cristaux qui produisent une teinte bleuâtre. Et, comme les roches de la région sont naturellement pauvres en fer, Recheis et ses collègues soupçonnent que ce fer est un signe d'un hématome ou d'une hémorragie massive.
Une biopsie est donc nécessaire pour apporter une confirmation.


La blessure à l'épaule contre la blessure à l'oeil...

Malgré le consensus sur la cause officielle de la mort d'Ötzi, Recheis n'est pas convaincu que la blessure de la flèche ait été mortelle: "Mes collègues du sud du Tyrol disent que la flèche a probablement touché l'artère sous-claviculaire ou un autre vaisseau vital et donc entrainé la mort  de l'Homme des glaces", dit-il,  "mais il y a des doutes. Il est plausible que la flèche n'ait pas touché de nerfs ou de vaisseaux vitaux d'après les données que nous avons. Il était là-haut et a été touché par une flèche. Puis il est tombé, s'est blessé un œil qui a saigné mortellement."

Albert Zink, directeur de l'EURAC (Institute for Mummies and the Iceman in Bolzano) en Italie, a été surpris et perplexe d'entendre parler de cette nouvelle interprétation. Lors d'une conférence cet automne, toute une assemblée d'experts ont examiné les preuves et unanimement convenu que la flèche avait tué Ötzi. La blessure à l'épaule, dit-il, était clairement fraiche et saignait abondamment quand Ötzi est mort.
"Il est impossible qu'il ait pu se déplacer ou que ce fut une vieille blessure, car il s'agissait d'une blessure très grave", a déclaré Zink, "si vous n'avez pas la possibilité de faire de la chirurgie, vous ne pouvez pas survivre plus de 10 ou 15 minutes."
La blessure à l'œil n'a pu se arriver qu'après une chute d'Ötzi lorsqu'il a été touché ou d'un coup à la tête donné par son agresseur. Mais quelle que soit la cause, Zink est sûr que cette blessure était secondaire après le coup porté par la flèche.

D'après les résultats découlant de nouveaux rapports, l'on pourrait proposer une nouvelle théorie selon laquelle Ötzi aurait été victime d'un accident de montagne. Mais, aussi bien Recheis que Zink ont ​​convenu que cela était peu probable.
D'après sa force musculaire et des modèles de dégénérescence articulaire, l'Homme des glaces était grimpeur en forme et expérimenté. Et il était près d'une voie facile lorsqu'il est mort.

Source:

Derniers articles sur Ötzi:

  © Blogger template 'Isfahan' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP