7.08.2014

Des traces de l'influence de la civilisation de l'Indus à Oman


Archaeologists have unearthed a site near Sinaw that could reveal India's ancient Indus Valley civilisation's far reaching influence on the Omani society 2,300 years ago, according to officials of the Ministry of Heritage and Culture.

Read more at: http://archaeologynewsnetwork.blogspot.fr/2014/06/harappan-style-burial-found-in-oman.html#.U7rIcbE8Sqa
Follow us: @ArchaeoNewsNet on Twitter | groups/thearchaeologynewsnetwork/ on Facebook
Les fouilles de plusieurs tombes remontant à plusieurs périodes ont eu lieu dans la région d'Al Oyoon (Wilaya de Sinaw). 

Les chercheurs ont mis au jour un site archéologique près de Sinaw qui pourrait révéler l'influence de l'ancienne Civilisation de l'Indus, en Inde, sur la société omanaise il y a 2300 ans.

Lors d'une fouille, les archéologues ont trouvé la tombe d'un homme qui a été enterré avec une épée et des poignards en fer et en acier que l'on dit avoir d'abord été inventé dans la vallée de l'Indus.

D'après Sultan Saif al Bakri, directeur des fouilles et du département des études archéologiques, cette découverte pourrait révéler l'influence de la civilisation indienne sur Oman au cours de cette période. 

Cependant, il a précisé que de plus amples études devaient être menées à ce sujet. Al Bakri a ajouté qu'une chambre souterraine, vieille de 2300 ans, a été trouvée au cours de fouilles de sauvetage à 22 km au sud de Sinaw.
.
Une tombe vieille de 2000ans trouvée près de Sinaw [Credit: Ministry of Heritage and Culture, Oman]


Il s'agissait de la chambre funéraire d'un homme décédé lorsqu'il avait une cinquantaine d'années, enterré avec ses armes personnelles. Près de sa tombe, deux chameaux mâles et femelles ont également été enterrés. Les murs des tombes de ces chameaux ont été érigés avec des pierres.

L'homme a été inhumé avec son épée de 88cm en face de lui, et deux poignards étaient attachés sur les côtés droit et gauche de sa taille. La poignée de l'épée était en partie recouverte d'ivoire texturé en forme de bec d'aigle.

Une robe et une capuche en laine étaient également enterrées avec lui, ce qui laisse à penser que l'homme était un chef de tribu. Il portait aussi des chaussures en cuir. 

 [Credit: Ministry of Heritage and Culture, Oman]

D’après les descriptions fournies par les archéologues, l'épée et les poignards étaient en fer et en acier. C'est une technologie qui a d'abord été utilisée dans la civilisation indienne avant de s'étendre aux civilisations voisines, dont Oman, a précisé Al Bakri.

Cette découverte a été faite lors d'une fouille de sauvetage menée par le ministère du Patrimoine et de la Culture en coordination avec le ministère des transports et des communications qui travaillaient sur le projet d'une route entre Sinaw, Mahout et Duqm.

Mise à part cette découverte, les fouilles ont montré que les tombes appartenaient à deux périodes distinctes: celle du 3ème millénaire avant JC et celle du premier millénaire avant JC.

Ces tombes étaient riches en matériel archéologique avec de nombreuses poteries et des récipients en roche tendre.

[Credit: Ministry of Heritage and Culture, Oman]


Le ministère du Patrimoine et de la Culture va lancer des travaux de restauration concernant ces découvertes. Il va aussi acquérir et reconstruire un modèle de ce tombeau rarissime dans le Musée National.

Des études et fouilles archéologiques supplémentaires seront effectuées à Sinaw sous l'égide du ministère afin de documenter tout le matériel archéologique et les restes de monuments afin de les conserver.

Relecture par Marion Juglin
Sources:

Derniers articles sur la Civilisation de l'Indus (ou Harappéenne):

1 commentaire:

Blogger a dit…

BlueHost is ultimately one of the best website hosting company for any hosting services you require.