3.10.2015

Découverte du plus grand bloc de pierre taillé datant de l'Antiquité

MAJ 04/06/17
Des archéologues allemands ont découvert le plus grand bloc de pierre taillé par l'homme, probablement il y a plus de 2000 ans

Encore partiellement enterré, le monolithe mesure 19.6m de long, 6 mètres de largeur et au moins 5.5mètres de haut. Son poids est estimé à 1650 tonnes, ce qui en ferait le plus gros bloc de pierre de l'Antiquité.


 L'immense bloc de pierre partiellement enterré (à droite sur la photo ci-dessus). A gauche, le bloc "Hajjar al-Hibla". Credit: Deutsches Archäologisches Institut.

Il a été découvert par une équipe de l'Institut Archéologique Allemand dans une carrière de pierre à Baalbek au Liban.

Connue sous le nom d'Héliopolos, "La cité du soleil", au cours de la période Romaine, Baalbek abritait un des plus grands sanctuaires de l'empire.

La carrière de calcaire était située à environ 400m du complexe du temple où se trouve deux autres blocs massifs de pierre taillé, l'un pesant 1240 tonnes et l'autre, surnommé "Hajjar al-Hibla" (La Pierre de la Femme Enceinte), environ 1000 tonnes.

Juste à côté de la pierre Hajjar al-Hibla, et en-dessous, les archéologues ont trouvé ce troisième bloc. "Le niveau de finesse indique que le bloc a été conçu pour être transporté et utilisé sans être coupé," estime l'Institut Archéologique Allemand, "c'est donc le plus grand bloc de roche taillé connu depuis l'antiquité".

L'équipe a travaillé sous la supervision locale de Jeanine Abdul Massih, partenaire du projet  Baalbek du département d'Orient de l'Institut Archéologique Allemand.

Le but principal était de trouver de nouvelles informations sur les techniques minières et le transport des mégalithes.

Les archéologues supposent que les blocs de calcaire remontent au moins à 27 avant JC, alors que Baalbek était une colonie Romaine et que commençait la construction  de trois grands temples ainsi que de plusieurs autres plus petits; ce qui dura jusqu'au second siècle après JC.
.
 "Les blocs de pierre massifs de 20m de long ont été utilisés pour le podium de l'immense Temple de Jupiter dans le sanctuaire", rapportent les archéologues. Seules quelques portions du temples sont encore visibles, dont les 6 immenses colonnes et les 27 gigantesques blocs de calcaire à leur base. Trois d'entre eux pèsent environ 1000 tonnes chacun: le trilithon.

La façon dont ces monolithes ont été transportés et méticuleusement positionnés lors de la construction du temple reste un mystère.

Certains même avancent que le bloc a été transporté par une culture plus ancienne inconnue, remontant à avant Alexandre le Grand, qui avait fondé Heliopolis en 334 avant JC.

Le bloc de pierre qui vient d'être découvert fut probablement taillé pour être utilisé dans le temple, mais fut peut-être abandonné en raison de son transport impossible.

En effet, le bloc de pierre "Hajjar al-Hibla", à proximité, fournit quelques indices: il fut probablement laissé dans la carrière car la qualité de la pierre sur l'un des côtés était mauvaise. "Cela aurait probablement craqué lors du transport" estiment les archéologues.

D'avantages de fouilles sont attendues afin de savoir si cet énorme bloc de pierre avait le même problème.


Source:

Lectures:

10 commentaires:

Philippe Florin a dit…

Cet article est très instructif... et il se ridiculise par les dates avancées...
Et c'est tellement dit avec sérieux... que les scientifiques sont et restent des éternels enfants...
"Il est là.. donc quand on regarde ce qu'il y a autour... ben... il a 2000 ans quoi..."
1650 tonnes... c'est d'un risible...

Anonyme a dit…

Je ne sais pas comment a été estimée la date d'exploitation de ce bloc...
Mais pour la masse, 1650 tonnes pour 646.8 m3 ça donne en gros 2550 kg/m3. Comme la masse volumique moyenne du calcaire est de 2600 à 2700 kg/m3, le chiffre avancé semble plausible...
Du coup, votre incrédulité elle aussi prête à rire...

Anonyme a dit…

En ce qui concerne le gigantisme dans l'utilisation des pierres de constructions, il est bon de rappeler, que ce sont les sites les plus anciens qui utilisent ce type incroyable de matériaux. Les Romains n'ont jamais travaillé ou su utiliser ce type de construction incroyablement difficile dans la réalisation même de nos jours. Autrement dit la plateforme était déjà en place lors de la construction des monuments visibles de nos jours. Cette plateforme est probablement préhistorique.

Anonyme a dit…

Cette plateforme est probablement préhistorique
bien raisonner

Anonyme a dit…

Vous fachez pas.. Il y a plusieurs sites au travers le monde avec des pierres taillées enormes et juxtaposées avec précisions. Je pense que c'est ca qu'il faudrait creuser.

Anonyme a dit…

1650 tonnes c'est rien du tout, imaginez juste la taille de la brouette !!

Anonyme a dit…

Oui, voilà... retrouver la brouette serait beaucoup plus intéressant ! On en déduirait la taille des hommes de cette époque ... :-)

Juste Cé a dit…

*** Bidon ! Les Romains n'ont JAMAIS fait de mégalithes!
Négationisme?

thomas a dit…

Curieux de dire que c'est le plus gros bloc de pierre taillée de l'antiquité.. Et les colosses de Memnon? 1800 tonnes de granite érigés et taillés il y a 3500 ans, ça devient quoi alors? "les supers gros blocs taillé de l'antiquité"?

lionel a dit…


thomas a dit…
Les colosses ne sont pas en granite mais en grès "reconstitué". En gros c'est du béton, c'est enfin reconnu par les égyptologues !! (voir Davidovits, géopolymère...)