3.02.2017

L'usage du bouclier dans les combats Viking plus actif qu'on ne le supposait

L'archéologue danois Rolf Warming a cherché à découvrir les techniques de combat que les Vikings devaient probablement utiliser lors des batailles.

Le fameux bouclier Viking a pu être plus utile qu'on ne le pensait (photo: Wolfgang Sauber)

L'étude de Warming a révélé qu'en plus de servir à se défendre contre les attaques, les boucliers avaient également une partie active dans les combats: "Il s'avère que les Vikings semblent avoir utilisé leurs boucliers de manière plus active qu'on ne le pensait" rapporte-t-il. 


Une recherche dans la pratique.


Warming s'est mis en condition de "bataille" en portant l'armure Viking et en utilisant un type de bouclier d'un mètre de diamètre comme ceux découverts lors de fouilles au Danemark, en Norvège et en Suède.

Les dommages constatés sur les boucliers ne concordaient pas avec une utilisation passive attribuée auparavant aux combattants Vikings. Il semble donc qu'ils utilisaient leur boucliers pour défendre activement les coups d'épée, et s'en sont probablement servis comme arme.

Warming fait remarquer qu'il n'y avait pas qu'une technique utilisée, mais tout un ensemble de techniques agressives au bouclier: il était utilisé pour parer les armes ennemies et peut-être même les frapper.

"Lorsque j'avançais activement avec le bouclier, quelque soit l'angle, il semblait presque être une arme en lui-même, car s'il permet d'éviter les coups, les bords du bouclier peuvent aussi frapper l'ennemi." ajoute Warming.


Il reste encore beaucoup à connaitre


Les minces boucliers ronds étaient courants chez la majorité des Vikings jusqu'à environ l'an 1000, lorsque des boucliers plus lourds, en forme de larme, devinrent de plus en plus populaires.

Warming prévoit de continuer ses recherches sur les méthodes de combat Viking: "J'espère obtenir des fonds pour mener des études similaires dans lesquelles les boucliers sont attaqués avec des haches et des flèches".


Vidéo:

Source:

Derniers articles sur les Vikings:

Aucun commentaire: